Accueil / Ressources / Bibliothèque / Néologismes et revendications Guegwa dans les dialectes Bamiléké.

Néologismes et revendications Guegwa dans les dialectes Bamiléké.

Reconnaissons que l’appellation royaume ou Roi répugne les auteurs ou les défenseurs de la langue française lorsqu’elle fait allusion aux chefferies traditionnelles Bamiléké.
A défaut de parler des groupements ou de chefferies supérieures tel que prescrit par l’administration, on pourrait tout au moins parler des chefferies traditionnelles ou Nohn Là’a (palais du peuple) dirigés par les Fo’o, Fouo, Fon, Fun, … synonyme des Lamido dans les provinces du Nord Cameroun.
Néanmoins, selon les articulations, nous utiliserons les termes et expressions, titres et civilités : – Fouo, Fo’o, Fô, Fun, Fua, Fon, Roi,… pour désigner ceux que l’administration camerounaise reconnaît comme étant les Chefs Supérieurs (Chefs des Groupements de 1er et de 2ème degré) :
Natemah ou Namtemah, Nzamoh,… à la place de Sa Majesté…
– Nous devons à Fouo Soukoudjou ; à travers ses observations, la création du terme ‘‘chefferal’’ comme adjectif référant aux activités de la chefferie, pour pallier aux tergiversations lexicologiques…
– Nous avons fait usage de nombreux termes et expressions issus des dialectes Grassland. Ceux-ci sont pour l’essentiel traduit (entre parenthèse) dans les textes… Un essai d’uniformisation de ce “jargon” est en cours de conception sous le vocable “Dictionnaire Guegwa” (T.T, Dico-Binam, Mckamer, Avril 2007).

Glossaire Guegwa
Le ‘‘Dictionnaire Guegwa’’ : Sur le plan de la structuration, nous travaillons actuellement sur le projet de ‘‘Dictionnaire Guegwa’’ (j’écris) dont le but est de répertorier et de définir les termes couramment utilisés dans les civilisations Grassland du Cameroun.

Batsoon – Génésis : héritage historique.
Les Batcham ont-il gardé la ‘‘tradition’’ de leur nom ?
L’esprit Batcham est-il resté le même ?
Le caractère Batcham est-il encore vivant de nos jours ?
Celui qui prendra le temps de parcourir les annales de l’histoire Batcham ou ses annuaires communautaires dont fait partie ce recueil de texte, trouvera non seulement des éléments de réponses à ces questions mais également, il aura accès à une base importante d’informations sur la connaissance de l’univers Batcham. Le foyer humain Batcham demeure encore, de nos jours, dans le Département des Bamboutos, dans la Région de l’Ouest du Cameroun.

 
Décembre 2006.
Sous la Direction de Théophile TATSITSA.
Directeur des recherches du Programme Marche Cantonale.
______________________________

© Extrait de ‘‘La naissance du peuple Patsoon Boong (Batcham)’’.
Consulter en ligne : http://books.google.fr/books?id=RYBLDNqbcxIC&printsec=frontcover&dq=patsoon+boong&cd=1#v=onepage&q=&f=false
Discuter en ligne dans ‘‘Tribune des Mémoires Batcham’’ : http://www.regionic.info/jmb

A propos Webmaster

Webmaster

Voir aussi

Mesaako Patsoon: Feuille de route, dédicace des parutions n° 3 et 4 et présentation du Projet Mesa’ako Awards

COMMUNIQUÉ DE PRESSE La présentation de la feuille de route des éditions Mesa’ako et la …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code