Accueil / Actualité / Afrique / Réflexion sur : les choses étranges que nous faisons en Afrique sous le couvert de la culture

Réflexion sur : les choses étranges que nous faisons en Afrique sous le couvert de la culture

Auteur: Nicole kanga ngondo

Bonjour
Bon début de semaine

Ça donne à réfléchir

*Les choses étranges que nous faisons en Afrique au nom de : ”C’est notre culture”

*1. Nous nous soucions plus des morts que des vivants!*

*2. Nous dépensons plus pour enterrer une personne que nous ne le faisons pour la sauver*

*3. Nous ne voyagerons pas pour aller voir un parent malade mais nous irons l’enterrer*

*4. Les gens vous respecteront rarement pendant que vous êtes vivant mais voudront «payer leurs derniers respects>> à votre cercueil.*

*5. Une personne ne recevra pas des roses dans sa vie entière mais elle en obtiendra des lots déversés sur sa tombe!*

*6. Nous passerons une nuit à la veillée d’un voisin et ce sera notre première fois de voir l’intérieur de sa maison!*

*7. Personne ne s’efforcera de connaître votre village jusqu’à ce que vous mourriez et ils rempliront des bus entiers pour “escorter” votre cadavre*

*8. Nous emmènerons les morts à la mosquée / temple / église tout en sachant parfaitement qu’ils n’avaient rien à voir avec le culte pendant leur vie.*

*9. Nous n’avons pas de marbre ou du granit chez nous, mais nous ferons des pierres tombales en marbre ou granit!*

*10. Un village entier pourrait ne pas avoir une seule maison avec le sol cimenté, mais le seul endroit avec du ciment ce sera le cimetière!*
_Ce n’est pas la culture africaine, c’est la mode; La culture africaine est pro-vie. «Avant, quand un membre de notre communauté était malade, tous les voisins lui rendaient visite, à la maison ou à l’hôpital. Si il / elle mourait, la communauté se réunissait pour les funérailles. Les femmes de la communauté apportaient de la nourriture et les hommes du vin de palme. Après sept jours, la famille du défunt se rasaient et nettoyaient la maison et les funérailles étaient terminées. Pas de cercueil qui coûtait des centaines de mille, pas de morgue, pas de service traiteur et pas de réception. Bref pas de spectacle…

*Nous devons valoriser la vie AVANT la mort.*
S’il vous plaît aimez-moi pendant que je suis en vie montrez-moi votre bonté maintenant que j’en ai besoin, votre présence à mes funérailles ne compensera jamais votre absence pendant que j’avais le plus grand besoin de vous. Faites-le maintenant pour ne pas le regretter plus tard. Visitez vos frères et soeurs donnez/leur à manger et à boire, achetez-leur les médicaments, aidez-les, trouvez-leur des emplois, traitez-les comme Dieu le désire car un jour vous allez les chercher en vain.

*Cela m’a fait réfléchir 😴😴😴*

A propos Hiatsoon 01

Administrateur

Voir aussi

Défilé du 20 mai 2019 à Batcham-Ville

La délégation du CECOBY présente au défilé à Batcham ville. Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code