Accueil / Associations / Amazones / Le mariage coutumier chez les Ngiemboon, Act 4 : visite chez les grands parents

Le mariage coutumier chez les Ngiemboon, Act 4 : visite chez les grands parents

*Suite de notre série << mieux comprendre le mariage coutumier chez les Ngiemboons >> Act 4 : visite chez les grands parents*

Après la visite de courtoisie que les parents du garçon effectuent chez ceux de la fille et le ok des deux parties , le père de la fille donnera des instructions à son futur Gendre concernant les personnes à visiter avant le jour du mariage.
Il s’agit principalement des grands parents maternels et paternels de la fille et même parfois des oncles , des tantes ou autres personnalités suivant le niveau des relations qui animent cette famille à qui il faudra offrir des présents.
Dès l’annonce de cette visite , des préparatifs se déroulent à tous les niveaux avec un accent particulier sur la propreté dans toute la concession . Toute la famille ainsi que quelques proches amis sont invités pour la circonstance.
À chacun de ces grands parents , il faudra donner :
– une chèvre ( nzwe mvfo )
-une couverture ( ngoub kou )
-une tine d’huile 20 l ( pan meve)
– un sac de sel ( ponn ngwang)
-une calebasse de vin blanc 20 l( melu’lah)
– de la kola
– éventuellement quelques bières ( melu’ndyo’o)
-une sac de fibres de raphia ( ponn bu’o) contenant un don symbolique dont le contenu fait parfois l’objet de plusieurs négociations . Ce contenu peut parfois varier en fonction des dispositions sociales de chaque famille .
Dans certaines rencontres du genre , il est souvent exigé que la corde de la chèvre et le bouchon de la calebasse du vin blanc soient optés moyennant quelques dons.
La liste ci-dessus concerne le nécessaire à donner chez le grand père et grand mère du côté de la mère de la fille et grand père et grand mère du côté du père de la fille.
Il faut noter que les grand-mamans maternelles ou paternelles ne reçoivent la chèvre que lors qu’elles sont successeuses des hommes.Sinon ce sont les grands-parents ( hommes) qui ont droit au don de la chèvre.
Ces rencontres connaissent parfois une forte ambiance dans la mesure où les amis , les voisins et les coepouses peuvent être invités pour la circonstance.
Si au cours de certaines assises liées aux aux préparatoires du mariage coutumier , l’on constate qu’on est entrain de préparer du couscous (mesan’an) ou du gâteau de maïs (kekonn) , cela présage un mauvais sort pour ce mariage : soit une opposition catégorique ou une union instable à l’avenir.
Au terme de la visite chez les grands parents , s’ensuit une concertation entre les deux papas pour s’accorder sur le jour de la grande rencontre de deux familles . Entre temps , la jeune fille peut déjà visiter sans crainte sa belle famille…À suivre

Vendredi prochain

*EGC/NT ; Ngiemboon sur les ondes*

*Teyan’lon*

A propos Hiatsoon 01

Administrateur

Voir aussi

Pressbook : Falone Maty, la Petite Perle

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code