Accueil / Actualité / Pourquoi je boycotte Nollywood ?

Pourquoi je boycotte Nollywood ?

POURQUOI JE BOYCOTTE NOLLYWOOD ?

Car il s’agit d’une véritable GUERRE CONTRE LA SPIRITUALITE AFRICAINE.

Avant même d’avoir le peu de conscience que j’ai aujourd’hui, j’avais constaté sans que personne ne me dise quoique ce soit, sans que personne ne m’influence, qu’il y avait un problème dans la manière qu’avait la production nollywoodienne de présenter les traditions africaines en particulier et la spiritualité africaine en général.

Déjà, la plupart des films traite de la religion. Et dans 300 % des cas, il s’agit d’une guerre entre la religion chrétienne civilisée apporteuse de lumière et les croyances et pratiques ancestrales sauvages et adeptes des sacrifices humains. Pour un esprit non averti (dont la personnalité et l’imaginaire sont encore en construction) qui regarde ces films, le constat est très clair : les religions africaines sont démoniaques… La religion chrétienne est salvatrice… Il faut s’éloigner du village, ce lieu rempli d’obscurité…

Le village est très souvent présenté comme étant un lieu où vivent des sorciers et où on pratique de la « sorcellerie », de la magie noire. La femme du village a souvent des tresses au fil dirigées vers le ciel, et la femme de la ville a une perruque blonde bien lisse jusqu’aux reins. Les chefs traditionnels rackettent les villageois, confisquent des terres, méprisent les veuves, terrifient la population. Voilà donc comment ils sont présentés.

Etant donné qu’une grande partie des films est produite par des églises évangéliques, maintenant les communautés musulmanes s’y mettent aussi. Mais oui, chacun veut sa part de gâteau sur le terrain spirituel.
Si vous êtes fans de ces films, regardez avec un autre œil et donner m’en des nouvelles.

La mbokatière.

A propos Hiatsoon 01

Administrateur

Voir aussi

Taximan et étudiant : à 47 ans, il obtient son Master en Antropologie Médicale à l’UY I

Une vie après le PJCC(Projet Jeunesse Culture et Citoyenneté). Après avoir exercé pendant quelles années …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code