Accueil / Ressources / Bibliothèque / Discours du Chef Supérieur du Groupement Batcham, porte fanion du festival Mangw’art Edition 2005.

Discours du Chef Supérieur du Groupement Batcham, porte fanion du festival Mangw’art Edition 2005.

M. le Préfet du département des Bamboutos
Excellence M le Ministre de S.G.A du premier ministre
Honorables députés à l’assemblée nationale
M le délégué départemental de la culture pour le Bamboutos
M les sous-préfets du département des Bamboutos
M les Maires du département des Bamboutos
Leurs Majestés les Chefs traditionnels
Elites intérieures et extérieures du département des Bamboutos
Mesdames et messieurs, chers invités
C’est pour moi un réel et grand plaisir de prendre la parole en ce jour historique marquant l’ouverture officielle du 1er festival traditionnel des arts et de la culture des Bamboutos (MANGW’ART), au nom de la chefferie traditionnelle dans le département des Bamboutos, et en ma qualité de porte-fanion du festival pour l’édition 2005.

Ce festival étant une première dans son genre, ne peut mériter que remerciements et encouragements.

Je commencerai d’abord par remercier Monsieur le Préfet du département des Bamboutos et les autres autorités administratives, qui ont non seulement autorisé une manifestation de cette envergure, mais ont aussi mis leurs énergies à la disposition des organisateurs afin d’en garantir son succès.

Mes remerciements vont aussi à l’endroit de mes pères Chefs traditionnels du Bamboutos qui ont accepté de participer de manière effective à ce festival.

Mes remerciements vont également à vous tous qui par votre présence ici aujourd’hui rehaussez l’image de ce festival, valorisant du même coup l’art et la culture du peuple Bamboutos.

Mes remerciements particuliers vont à l’endroit de certains de mes pères chefs traditionnels du Bamboutos, qui ont travaillé d’arrache-pied depuis plus de deux ans la conception de ce projet, montrant ainsi leur engagement dans un soutien indéfectible vis-à-vis des fils et des filles du département.

A monsieur Cyrille Bojiko et son équipe : je vous remercie tout d’abord pour avoir pris l’initiative de mettre à exécution pour la toute première fois dans notre département un projet d’une grande envergure malgré la peur, le doute et les découragements venant de tout bord. Ceci montre aux yeux de vos pères que nous sommes, votre vaillance et que dorénavant nous pourrons vous faire confiance.

En me choisissant comme porte-fanion du festival MANGW’ART pour sa toute première édition, ce n’est pas seulement ma personne que vous avez honorée, mais le peuple Batcham tout entier.

Ils m’ont demandé de vous transmettre leurs remerciements les plus sincères en vous réassurant qu’ils ne seront jamais absents lors d’une des éditions de MANGW’ART.

Je profite de l’occasion pour vous transmettre une pensée qui est miennee, je cite : « Puisque nous naissons, grandissons et mourrons, chaque être humain devrait justifier son existence ici sur terre, par des actes concrets et positifs non dans le but de se glorifier, mais pour l’épanouissement de la collectivité ».

Ce festival que vous avez mis en exécution, est un socle solide sur lequel viendront se fixer tour à tour l’amour, l’unité et l’harmonie pour l’épanouissement du peuple Bamboutos tout entier.

Je ne saurais terminer mon propos sans prier l’éternel le DIEU Tout Puissant, afin qu’il étende sa bénédiction et sa protection sur tous ceux qui viendront visiter ce festival pour que

Vive l’art et la culture du Bamboutos !
Vive le département des Bamboutos !
Vive le Cameroun !

Fait à Mbouda le 11 avril 2005

Le Chef Supérieur Batcham

S.M SONKWA TATANG Francis 

 
© Publié dans le journal Mesa’ako Patsoon N°01. Sous DP : Elvis Tagwa Sa’a.

A propos Webmaster

Webmaster

Voir aussi

Mesaako Patsoon: Feuille de route, dédicace des parutions n° 3 et 4 et présentation du Projet Mesa’ako Awards

COMMUNIQUÉ DE PRESSE La présentation de la feuille de route des éditions Mesa’ako et la …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code